Si internet était un pays, il serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde, derrière la Chine et les États-Unis. Sa consommation annuelle d’eau serait 2 fois supérieure à celle de la France.

10 % de l’électricité produite dans le monde sert au numérique.

Avec 1 400 millions de tonnes de CO2 émis par an, le numérique représente 4 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, soit 1.5 fois plus que le transport aérien. Cette empreinte carbone devrait doubler ou même tripler d’ici 2025. Le trafic des données augmente en effet de 25 % par an dans le monde.

25 % des émissions de gaz à effet de serre sont dues aux data centers, 28 % aux infrastructures réseau et 47 % aux équipements des consommateurs.

Une tablette consomme 2 à 7 kWh / an, alors qu’un ordinateur portable consomme 30 à 100 kWh / an, et un ordinateur fixe 120 à 250 kWh / an. C’est la box (Internet + TV) qui consomme le plus, soit 150 à 300 kWh / an (c’est autant qu’un grand réfrigérateur).

La distance moyenne parcourue par une donnée numérique (mail, téléchargement, vidéo, requête web …) est de 15 000 km.

 

Envoyer un mail avec une pièce jointe, cela équivaut à laisser une ampoule allumée pendant 1 h. Un mail génère 10 g de CO2 ; ajouter un destinataire à un mail, c’est produire 6 g de CO2 en plus.

Dans le monde, en 1 h, 8 à 10 milliards de mails sont échangés (hors spam).

Les mails professionnels de 100 de salariés pendant 1 an produisent autant de gaz à effet de serre que 13 allers-retours Paris-New-York en avion.

Multiplier par 10 le nombre de destinataires d’un mail multiplie par 4 son impact sur l’environnement.

Le spam et les newsletters représentent plus de 90 % des flux d’emails, alors que seulement 10 % d’entre eux sont ouverts.

 

Une recherche d’1 mn sur Internet produit 7 g de CO2 et consomme 100 watts sur un ordinateur fixe, 20 watts sur un ordinateur portable.

Dans le monde, en 1 h, 180 millions de recherches sont effectuées avec Google.

 

La vidéo (streaming – YouTube, Dailymotion, … – , vidéos à la demande – Netflix, Amazon Prime, … -) utilise 80 % de la bande passante au niveau mondial. Netflix utilise 13 % de la bande passante au niveau mondial.

Les vidéos en ligne représentent 1 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

1 h de vidéo visionnée sur smartphone représente la même consommation d’énergie qu’un réfrigérateur allumé pendant 1 an.

 

La fabrication d’un ordinateur de 2 kg nécessite 800 kg de matières premières mobilisées, 240 kg de combustible fossile, 22 kg de produits chimiques et 1.5 t d’eau.

En moyenne, il faut mobiliser 50 à 350 fois leur poids en matières pour produire des appareils électriques à forte composante électronique (ordinateur, tablette, smartphone, box, …).

Il faut 32 kg de ressources naturelles pour fabriquer une puce électronique de 2 grammes, soit 16 000 fois son poids.

88 % de français changent de smartphone alors que l’ancien fonctionne encore. Dans le monde, on estime que 54 à 113 millions de smartphones dorment dans nos placards.

On compte 50 à 100 fois plus d’or dans 1 t de cartes électroniques que dans 1 t de minerai.

55 millions de tonnes de déchets numériques (« e-waste ») ont été produits en 2018 ; une grande majorité de ces déchets n’est pas recyclée, mais incinérée ou enterrée dans des décharges.

 

En 2018, 23 % des français se déclarent sensibilisés à la pollution numérique ; en 2019, ils sont 40 %.

data centers.jpg

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.